Résolution des problèmes locaux dans Ubuntu

Ubuntu inclut le service Avahi, qui utilise le domaine .local comme zone DNS multicast. Par exemple, si vous avez un système Ubuntu nommé «ubuntu» sur votre réseau, il est accessible à l'adresse «ubuntu.local». Pour ce faire, Avahi prend automatiquement en charge toutes les requêtes DNS se terminant par ".local" et les empêche de se résoudre normalement. Si vous êtes sur un réseau avec des adresses DNS existantes qui se terminent par .local, comme un réseau Windows Small Business Server, vous devrez changer le domaine d'Avahi de .local à un autre domaine avant que les adresses .local ne se résolvent normalement.

1

Lancez une fenêtre de terminal en cliquant sur le raccourci «Terminal» dans le menu de vos applications. Sur le bureau par défaut d'Ubuntu, cliquez sur l'icône "Dash Home" dans le coin supérieur gauche de l'écran, tapez "Terminal" et appuyez sur "Entrée".

2

Tapez le texte suivant dans le terminal et appuyez sur "Entrée"

sudo nano /etc/avahi/avahi-daemon.conf

3

Entrez votre mot de passe à l'invite du mot de passe et appuyez sur "Entrée".

4

Faites défiler vers le bas à l'aide des touches fléchées et recherchez la ligne «# domain-name = .local» sous «[server]».

5

Supprimez le symbole «#» et remplacez «local» par «alocal» pour que la ligne se lit comme suit:

nom-de-domaine = .alocal

6

Appuyez sur "Ctrl-O", puis appuyez sur "Entrée" pour enregistrer le fichier de configuration d'Avahi dans Nano.

7

Appuyez sur "Ctrl-X" pour quitter Nano. Les adresses se terminant par .local seront désormais résolues correctement.